BOURSIERS DE LAPRAK

«Reconstruire», c’est le mot que nous avions à l’esprit après le séisme. Reconstruire comment, avec qui et pour qui ? Cela prendra du temps ! Aussi avons-nous décidé d’intervenir autrement en soutenant un groupe d’enfants de Laprak. C’est Dhan Prasad qui nous a sollicités et envoyé une liste d’enfants. Ils sont tous issus de familles économiquement et socialement défavorisées. L’école, c’est la dernière roue du carrosse lorsqu’il faut élever des enfants et que les conditions de vie sont réduites au strict minimum. Ils seront plutôt envoyés garder les chèvres, ramasser du fourrage, puiser de l’eau, travailler la terre… Une petite somme d’argent (entre 17 et 22 euros par mois) est allouée aux familles afin de garantir la fréquentation de l’école, améliorer l’ordinaire et, si besoin, permettre l’accès aux soins médicaux. On peut appeler cela : de la «construction» à long terme !

A ce jour nous comptons 26 boursiers à LAPRAK :

 

%d blogueurs aiment cette page :