DES NOUVELLES ET DES PHOTOS

Octobre 2017 : Depuis plusieurs années maintenant Sanjaya et les enseignants accueillent tous les soirs les enfants de Panauti pour les aider à faire leurs devoirs. Actuellement nous recensons 85 enfants auxquels nous offrons également un goûter trois fois par semaine.

Août 2017 : Durant la semaine passée, Sanjaya, Dhan Prasad et Tule ont remis un survêtement et un tee-shirt à tous les enfants qui viennent aux cours du soir au PCG de Panauti. Ils ont aussi ramené une sono et un projecteur à Bibhison et à Sharmila, les deux enseignants qui donnent les cours. Un grand merci à tous les sponsors d’Alsace-Népal pour leur précieux soutien.

Juillet 2017 : Une nouvelle aventure solidaire vient de s’achever pour l’association UNIS VERS le SPORT et 30 volontaires. En effet nous revenons de notre premier #VoyageSolidaire ouvert à tous au #Népal et en collaboration avec Alsace-Népal !
Une aventure riche en découvertes, émotions, partage, et surtout solidarité !
Un grand merci à tous les volontaires qui ont rendu cette aventure aussi belle qu’elle le fut ! Emmanuel Antz

Juillet 2017 : Vous pourrez visualiser notre dernier bulletin de liaison en cliquant sur le lien suivant : « NEPALSACE »

Juin 2017 mail de Sanjaya : Voici quelques nouvelles concernant la distribution de l’ordinateur portable et de la sono à l’école des Kamis dans le but d’améliorer les conditions d’enseignement. Il y a également la distribution de sacs d’école, de cahiers, de crayons et de biscuits à tous les élèves. Je suis très content que Dhan Prasad et Suman soient venus avec moi et qu’ils aient participé à cette distribution. C’était très important pour moi. Ils ont pu voir exactement comment nous aidons les écoles. Comme je viens de le dire, ce sont eux qui ont remis la sono et l’ordinateur au directeur et au président du Comité d’école. Ils ont, ensuite, visité chaque classe pour donner les sacs et le reste.

Décembre 2016 : Notre dernier bulletin de liaison est sorti. Pour le visualiser, cliquez sur le lien suivant : « NEPALSACE »

Octobre, novembre 2016 : Éliane et Hubert étaient 3 semaines sur place avec Sanjaya. Dans le NEPALSACE de décembre vous pourrez lire leurs périples.

Septembre 2016 : Lors du séisme, nous avons été contactés par d’anciens jeunes de Laprak que nous avions pris en charge à l’Alsacian House de Gorkha. Ils ont créé une association népalaise ESIMT dont le dynamisme nous a frappés. Ils avaient, on s’en souvient, très vite réagi en collectant du matériel de secours et de première aide et en nous sollicitant pour soutenir leur action. Après avoir fait route avec eux durant de longs mois, nous avons entrepris une procédure officielle, auprès des autorités népalaises (Social Welfare Council) afin d’officialiser un partenariat.

Après de longues négociations notre dossier a été accepté le 25 septembre 2016. Désormais, au Népal, nous ne sommes plus AESP mais ANESP (Alsace-Nepal Education Support Program).

Août 2016 : Récemment Sanjaya était à Gorkha où il a convié nos 31 boursiers et leurs parents. C’était pour leur annoncer que nous avons revu les bourses à la hausse (voir barème ci-dessous). Il va de soi que parents et enfants étaient très contents.

  • Classe 1 à 8 (maternelle et primaire) : 2000 Roupies soit 16 €
  • Classe 9 à 10 (cycle secondaire) : 2500 Roupies soit 21 €
  • Classe 11 à 12 (SLC 1 + 2) : 3500 Roupies soit 29 €
  • Classe 13 à 16 (BBS) : 4000 Roupies soit 33 €
  • Études supérieures (master, doctorat) : 5000 Roupies soit 41 €

Il a aussi distribué des cartables, des survêtements et des T-shirts aux étudiants de 3 écoles à Gorkha : Ahale, Dumsri et Surya Johti.

Juillet 2016 : A cause de la mousson rien a bougé.

Juin 2016 : Notre dernier bulletin de liaison NEPALSACE est sorti. Pour le visualiser, cliquez sur le lien suivant : « BULLETIN DE JUIN »

Mai 2016 : En juillet de l’année dernière les grands de Laprak nous avaient sollicité pour acheter des réchauds à gaz pour les familles de Laprak. Nous avions de suite débloqué 4000 € pour en payer 100. D’autres sponsors ont payé les autres 550. Ces réchauds n’ont malheureusement pu être acheminés de suite car il y a eu divers problèmes : routes impraticables suite à des glissements de terrain dû à la mousson, frontières avec l’Inde fermées, grèves, pénuries d’essence,… Ils ont finalement été distribués il y a quelques jours et à présent les 650 familles lapraki en sont équipées.

25.04.2016 : Un an, jour pour jour, un violent séisme de magnitude 7,9 a ébranlé le Népal faisant près de 9.000 morts et plus de 22.000 blessés. Cette tragédie népalaise a ému le monde entier et vous étiez nombreux à répondre à notre appel aux dons. Après la phase d’urgence (nourriture, médicaments, matelas étanches, couvertures,…) d’autres actions ont été réalisées. Par exemple : constructions de salles de classes temporaires pour permettre aux enfants de retourner à l’école, achat de doudounes pour une école entière, distributions, à nos boursiers et à des familles très nécessiteuses, de lampes solaires.

Par contre la reconstruction est difficile car le gouvernement n’a toujours pas donné l’aval pour reconstruire les maisons et les écoles. Nous continuons à œuvrer sur le terrain car, grâce à vous, nous avons encore un bon fond de réserve et bien sûr nous vous tiendrons informés régulièrement.

18.04.2016 : Sanjaya, qui est actuellement à Gorkha, s’est rendu au village des Kamis pour distribuer une lampe solaire ainsi qu’une couverture à chacune des 54 familles appartenant à la caste des forgerons. Les boursiers (qui avaient déjà eu un sac de couchage en février), les enseignants et les didis ont également reçu une lampe solaire.

15.03.2016 : Sanjaya s’est rendu à Bhaktapur dans le campement où vivent 25 familles dont la famille de Sunita, une jeune fille que nous parrainons. Il leur a apporté une lampe solaire ainsi qu’une couverture. Ils sont très contents et transmettent un grand merci aux donateurs.

02.02.2016 : Durant son séjour à Gorkha, Sanjaya a également donné un sac de couchage à tous nos boursiers et ex-boursiers. Ils auront un peu moins froid cet hiver.

31.01.2016 : Hier Sanjaya s’est aussi rendu à l’école Bal Bikash Primary School de Ahale où il a remis un blouson aux élèves de la petite section.

28.01.2016 : Sanjaya est arrivé à Gorkha. Il a distribué des blousons aux 80 élèves de l’école des Kamis. Dans son mail il nous écrit «Ils sont très contents d’avoir nouvelle veste comme il fait froid ici. Très très content de leur voir contents et souriants ».

06.01.2016 : D’ici une à deux semaines Sanjaya ira à Gorkha apporter les vestes pour les élèves de l’école des Kamis ainsi que les sacs de couchage aux enfants-boursiers.

03.12.2015 : Lorsque Suzanne, Éliane et Jean-Paul étaient sur place ils ont distribué de la nourriture (30kg de riz, 1 litre d’huile et 2kg de lentilles par famille) à tout le village des kamis.

28.11.2015 : Shreelal Gurung, le trésorier de ESIMT (Everest Summiteer Iman Gurung Memorial Trust) a distribué 38 doudounes, des crèmes pour se protéger le visage en hiver et des savons pour les enfants du jardin d’enfants de Laprak. Pour tous ces achats les membres de ESIMT sont très reconnaissants à l’Association Alsace-Népal avec un merci spécial à Suzanne Walther, Eliane Duchossois et Jean-Paul Oertel qu’ils ont rencontré à Katmandou. A l’avenir ils espèrent avoir d’autres supports pour Laprak.

23.11.2015 : Jeudi prochain se tiendra notre réunion mensuelle. Suzanne, Éliane et Jean-Paul vont nous faire le rapport de leur voyage-mission au Népal, ce qu’ils ont vu sur le terrain, les différentes personnes qu’ils ont rencontrées, les devis qu’on leur a remis,… Vous serez informés dans les plus brefs délais concernant les nouvelles actions qui seront mises en place.

18.11.2015 : Ils ont visité le collège de Mahendra Jyoti et vu ce qu’ils avaient fait avec les 2500 € que nous leur avions donnés après le tremblement de terre. La construction de six tentes est presque finie et les cours y ont déjà commencé. Ils ne peuvent pas terminer la construction à cause du manque de matériaux. Ils comptent le faire dès que ce sera possible. Nous avons également vu les tables et les bancs achetés avec notre soutien.

13.11.2015 : Les membres du CA avec Sanjaya se sont rendus à l’école Rastriya à Galang dans le district de Gorkha. Ils ont pu voir la réalisation des 6 salles de classe temporaires, faites de bois, bambou et de tôles, que nous avons financé grâce à vos dons.

09.11.2015 : Des nouvelles toutes fraîches de Sanjaya qui est à Gorkha avec Suzanne, Éliane et Jean-Paul. «Tout autour de l’école des Kamis, où de nombreuses maisons sont endommagées et des familles vivent difficilement dans des cabanes en tôles, nous avons distribué un sac de 30 kg de riz, un litre d’huile et deux kg de lentilles à chacune des 54 familles. C’était très impressionnant et tous étaient très heureux d’avoir de quoi manger juste avant la fête de Tihar. Une fois encore, nous avons remis un sourire sur le visage de gens qui en avaient perdu l’habitude depuis la destruction de leur habitation.»

06.11.2015 : Suzanne, Éliane et Jean-Paul sont arrivés au Népal il y a quelques jours et hier ils sont partis à Gorkha où est concentré l’essentiel de nos activités. Ils y séjourneront une semaine afin d’évaluer les besoins, estimer la nature des travaux à entreprendre afin de nous permettre de débloquer des fonds et participer ainsi à la reconstruction de ce district qui s’est trouvé sur l’épicentre du séisme.

06.10.2015 : Une journée de travail, avec les membres du CA, s’est tenue dimanche dernier au Liebfrauenberg qui nous a aimablement prêté une salle. Une équipe de trois membres (Suzanne, Éliane et Jean-Paul) se rendront sur le terrain début novembre.

15.09.2015 : Une réunion est prévue début octobre pour définir les nouvelles actions. Nous vous tiendrons bien sûr informés concernant les prochaines étapes.

28.08.2015 : Actuellement certaines régions au Népal vivent un calvaire à cause de la mousson qui dure depuis de longues semaines et sûrement encore jusque fin septembre. Pour vous faire une idée voici une vidéo prise dernièrement dans la région de Gorkha : https://www.facebook.com/gorkhalinepalisainik/videos/vb.117916328383352/249996238508693/?type=2&theater

23.08.2015 : Toutes les écoles que nous aidons dans le district de Gorkha affichent un macaron rouge. Cela signifie que les techniciens du rectorat sont passés et ont décrété que les bâtiments ont trop souffert des secousses des séismes et devront être reconstruits, même partiellement. Ceci va prendre des mois (de longs mois peut-être) avant que le feu vert sera donné pour les mettre aux normes. Pendant ce temps-là les cours sont dispensés sous des abris temporaires, construits à la hâte dans les cours des différentes écoles.

16.08.2015 : A Katmandou les jeunes originaires de Laprak continuent à s’activer. Ils ont eu assez de dons pour pouvoir acheter 620 réchauds à gaz et équiper ainsi toutes les familles lapraki. Ces familles en auraient besoin maintenant mais, suite à une mousson particulièrement violente cette année dans la région, elles devront attendre que les routes soient un tant soit peu praticables pour être livrées.

10.08.2015 : Au collège de Galang comme dans les autres écoles que nous soutenons, les cours se poursuivent dans des classes temporaires faites de bois et de bambou, le tout recouvert de tôle.

15.07.2015 : La semaine dernière Sanjaya s’est rendu à Gorkha pour y rencontrer les familles des 36 boursiers. Ils les a convoqué dans l’école fréquentée par leur enfant pour leur expliquer à quoi devaient servir les 10.000 Nrps (environ 100€) qui ont été viré sur leur compte. Cet argent devra servir uniquement pour remplacer des affaires perdues ou détruites lors du séisme ainsi qu’aux premières petites réparations de leur maison. Sanjaya repassera dans quelques temps pour vérifier.

05.07.2015 : Il y a quelques jours des milliers de ballons ont été lâchés dans le ciel de Katmandou. Ceci en hommage aux 9000 victimes des tremblements de terre du 25 avril et du 2 mai 2015.

02.07.2015 : La mousson est malheureusement bien installée… et, à cause de fortes pluies, de nombreux glissements de terrain entre Katmandou et Laprak, les jeunes devront reporter leur nouvelle cargaison pour Laprak. Il faut attendre que les routes soient praticables pour s’y rendre et leur amener les 100 réchauds à gaz (d’une valeur totale de 4100 €) que nous leur payons. Ils ont eu 380 réchauds d’autres sponsors mais cela ne suffit pas encore puisqu’il manquerait une bonne centaine pour équiper chaque famille lapraki.

27.06.2015 : Nous avons eu des nouvelles du collège de Galang. Les techniciens du rectorat sont passés et ont décrété qu’il fallait abattre tous les murs du nouveau bâtiment car il y a trop de fissures. Les piliers, les poutres et la dalle sont par contre intacts. Ils faudra donc reconstruire tous ces murs avant d’y mettre portes et fenêtres que nous devions payer. Le principal et le président du comité d’école ont informé Sanjaya qu’ils ont besoin de construire 6 salles de classes temporaires et un bureau. Ils envisagent d’utiliser du bois et du bambou pour faire les piliers et pour couvrir les salles. Pour les séparer et pour faire la toiture ils prendront de la tôle. Ils nous demandent également 10 pupitres et des bancs pour les élèves car plusieurs ont été endommagés par les tremblements de terre. Au total ce seront 2000 € que nous prendrons en charge.

24.06.2015 : Une fois de plus, Suman et ses amis sont repartis à Laprak avec un camion rempli avec 1300 tôles pour couvrir, dans un premier temps, l’école, le dispensaire, un guest house et la maison communautaire. Les enfants n’ont pas été oubliés puisqu’ils auront des jeux, des instruments de musique,…

19.06.2015 : Actuellement, le problème à Laprak est que la plupart des gens coupent des arbres pour faire du bois de chauffage. Ils font aussi la cuisine avec ce bois et ça fume énormément sous les maisons de toile. Cela peut provoquer des maladies comme de l’asthme, des problèmes oculaires, des problèmes pulmonaires, … A cet égard, Dhan Prasad et ses amis ont l’intention de fournir des réchauds à gaz pour chaque maison. Ils font pour le mieux pour recueillir des fonds à cet effet et pour envoyer très vite ces réchauds à Laprak.

15.06.2015 : Sur la photo ci-dessous vous pouvez faire la connaissance des hommes de Laprak, âgés de plus de 80 ans. Ils partagent leur expérience à propos des séismes ayant eu lieu par le passé dans leur village. Ils vivent seuls et même s’ils habitent dans une zone sismique, ils disent tous « Nous sommes nés ici, nous avons passé notre vie entière ici, nous n’allons pas quitter tous nos souvenirs, nous n’avons pas peur d’autres tremblements de terre ou d’autres glissements de terrain, nous voulons mourir ici… »

10.06.2015 : Shree, Dhan et les autres jeunes ont passé quelques jours à Katmandou pour y acheter des matelas, des couvertures et bien d’autres affaires pour les villageois de Laprak qui n’ont rien eu la première fois. Il faut savoir qu’on ne trouve aucun magasin à Laprak et que tout doit être acheminé depuis Katmandou. Aujourd’hui les jeeps ont été rechargées pour repartir demain matin et amener cette nouvelle cargaison qui fera des heureux.

07.06.2015 : Les sites de la vallée Katmandou qui font partis du patrimoine mondial de l’UNESCO : le Durbar Square de Kathmandu, celui de Patan et de Bhaktapur, Swayambhunath, Bodhnath et Pashupathinath seront de nouveau ouverts pour les touristes à partir du 15 juin 2015.

05.06.2015 : Dhan Prasad a fait un reportage-photos sur l’expédition à Laprak, résumant les actions qu’ils ont fait durant plusieurs semaines. Tout le matériel que Dhan Prasad, Suman, Kissan, Yame, Kishan, Bijan ont pu amener a été payé grâce à vos dons mais aussi grâce aux dons de « Smile for Hope », « Hidden Shangrila Trekking » et d’autres donateurs individuels. Vous trouverez le reportage en cliquant sur les liens suivant :  http://www.laprakvillage.blogspot.com/ et https://www.youtube.com/watch?v=V9IvJKEq_WQ

03.06.2015 : Les villages autour de Laprak : Sirdibas, Kerauja, Machhakhola, Lapsibot, Gumda, Uhiya, Singla, qui ont aussi été complètement détruits, n’ont toujours pas eu d’aide… Les équipes de secours ne peuvent pas y accéder car les routes sont coupées suite à d’importants glissements de terrain. La situation est très critique car beaucoup de villageois décèdent faute de soins (à ce jour le nombre de décès n’est pas connu). Situation critique aussi car il n’y a pas d’électricité, pas de communication téléphonique, aucune nourriture, aucune eau potable… par contre les maladies contagieuses sont présentes…

31.05.2015 : Des milliers d’enfants, encore traumatisés par le souvenir du séisme qui a dévasté une partie du Népal voici un peu plus d’un mois, sont retournés à l’école aujourd’hui malgré les répliques qui se succèdent toujours. Il est difficile de ne pas s’inquiéter. Le séisme s’est produit un samedi après-midi, alors que les enfants étaient chez eux. Les écoles devaient initialement rouvrir le 17 mai mais la réplique du 12 mai de magnitude 7,4 a différé la rentrée.

29.05.2015 : Dhan Prasad et ses amis aident les villageois de Gupsi Dada à fabriquer des abris temporaires. Les bambous sont pliés en arc de cercle puis, au sol et par-dessus, des bâches imperméables sont posées pour protéger de la pluie qui tombe tous les jours.

26.05.2015 : Sanjaya a visité les écoles que nous aidons régulièrement dont Nava Jyoti : dans le 1er bâtiment 6 salles de classe sont très fissurées. Comme les piliers et les poutres sont encore en bon état il suffira de reconstruire les murs. Dans le 2e bâtiment le toit s’est effondré. Les ouvriers sont déjà entrain de le refaire avec des bambous, de la tôle et des bâches en plastique. Le 3e bâtiment est intact comme si le tremblement de terre n’était pas passé par là.

Mahendra Jyoti : il y a eu des dégâts, sur les murs du grand bâtiment, qu’il faudra réparer. Les techniciens du gouvernement sont passés et ont décrété que les salles de classe peuvent être ré-ouvertes. Par contre le bureau du directeur est endommagé et doit être reconstruit.

23.05.2015 : Dès son arrivé à Gorkha, Sanjaya nous a envoyé une centaine de photos pour que nous puissions nous rendre compte de l’ampleur des dégâts. Pour palier au plus pressé il a distribué à chaque famille des boursiers, mais également aux familles qui habitent le quartier des forgerons (les Kamis), un sac de riz, une bouteille d’huile, des épices, du sel, une toile de tente et un produit contre les moustiques. Vous pourrez consulter quelques photos dans l’onglet « Photos et Vidéos ».

19.05.2015 : Demain Sanjaya se rendra à Gorkha pour rencontrer tous nos boursiers et leur famille et visiter toutes les écoles que nous aidons habituellement (l’école des Kamis, Ahale, Nareswor, Galang, Dumsri). Il va surtout évaluer les besoins matériels (et financiers) de chacun. Nous avions pensé à des tentes qui pourraient abriter une vingtaine de personnes (attention aux castes qui ne se mélangent pas !) pour qu’avant cette période des moussons, les gens aient un toit au-dessus de leur tête. Il faudrait aussi leur fournir un matelas étanche pour mieux dormir, du matériel d’hygiène afin éviter les maladies, … la liste est longue.

15.05.2015 : Laprak, qui compte environ 620 familles, est situé à 2700m d’altitude mais le « village » de tentes est à 2800m. Les nuits sont froides, le sol est humide et la mousson qui va arriver bientôt risque d’aggraver la situation. Beaucoup de personnes âgées et de jeunes enfants sont déjà malades. Pour qu’ils puissent dormir dans de meilleures conditions il y a un besoin urgent de matelas étanches. Le 30 avril nous avions déjà débloqué une somme pour l’achat de nourriture et de médicaments et aujourd’hui nous en envoyons une autre pour l’achat de 250 matelas. Un grand merci à Dhan Prasad et à tous les grands qui s’occupent sans relâche de leur village et de leurs habitants.

12.05.2015 : un nouveau séisme de magnitude 7,4 frappe le pays à 12h35, heure locale. L’épicentre se situe à 83 kilomètres à l’est de Katmandou, dans la région de l’Everest, près de la frontière chinoise. On dénombre 36 morts et 1117 blessés. De nombreuses maisons, fragilisées par le premier tremblement de terre, se sont effondrées.

11.05.2015 : Deux semaines se sont écoulées depuis que le séisme, d’une rare violence, a frappé le Népal. Le bilan provisoire est lourd et ne cesse de s’aggraver : près de 8.000 morts et plus de 14.000 blessés. Les hôpitaux sont débordés et la prise en charge des blessés s’effectue difficilement. Malgré les pluies, des millions d’habitants ont été contraints de passer les nuits dehors, sous des tentes de fortune. Le relief montagneux ainsi que les routes accidentés compliquent les efforts des secours, qui peinent à acheminer l’aide humanitaire. Les régions isolées, plus proches de l’épicentre du séisme, sont les plus touchées et le sauvetage des nombreuses victimes s’avère compliqué. Hier encore des répliques de 4.2 ont été ressenties.

10.05.2015 : Sanjaya n’a pas encore pu se rendre à Gorkha. Ce sont les grands étudiants qui lui ont envoyé les photos des maisons des boursiers, une plus dévastée que l’autre… Ils ont également envoyé des photos du village des Kamis, la basse caste des forgerons, complètement détruit. Ce village, ou plutôt ce quartier de Gorkha, est situé en contre-bas de l’école Shree Prithvi Narayan Bal Bikash Primary School Dhadgaun, que nous avons rebaptisé, pour faire plus simple, l’école des Kamis. La plupart de nos boursiers sont passés par cette école maternelle et élémentaire. Malgré quelques fissures dans les murs, elle a bien résisté.

09.05.2015 : Sanjaya s’est rendu à Bhaktapur pour rendre visite à la famille de Sunita qui vit maintenant seule avec ses parents depuis que ses deux sœurs, Rajeshori et Amita, se sont mariées en février dernier. Quand il est arrivé sur place il a vu leur maison, et celles aux alentours, très endommagées par le séisme. Ne voyant personne il a passé un coup de fil, et c’est là que Sunita lui apprend qu’ils n’ont plus le droit d’y retourner car le bulldozer va arriver pour la raser… Ils sont inquiets parce qu’ils ne savent pas où aller… Ils sont inquiets également, comme tous les népalais d’ailleurs, parce qu’il y a encore régulièrement des répliques plus ou moins importantes.

08.05.2015 : Avis de décès : Nous sommes très tristes d’apprendre la disparition de Ash Bahadur Gurung. Nous avons eu la chance de le compter parmi nos guides lors du trek du tour du Manaslu en 2011. A notre arrivée à Laprak son village, nous avons été accueillis chez lui et sa petite fille avait bondi dans ses bras, heureuse de retrouver son papa. Nous gardons de lui le souvenir d’un guide très professionnel, animé d’une joie de vivre permanente. Il laisse une famille dans ce village de Laprak dévasté par le séisme !

07.05.2015 : Hier soir nous avons eu ce message de Kissan (ex-parrainé, originaire de Laprak) que nous n’avons, volontairement, pas corrigé. « Je vais au village demain matin avec mes amis. On va emmener les tents de base, matlas, couvertures etc. On va prendre le bus et on va marcher un jour. Le chemain est ouvert mais pas totallement. On va voir sur le place. Et puis on a commendre 30 porteurs du village. On va porter aussi. C’est les amis de Suman qui va emmener pour le village Laprak. Je vous donnerai les nouvelles de village et envoyerai les photos de village en retour. Je serai hors de l’internet pour 4/5 jours. Prenez bien soin de vous tous. »

06.05.2015 : Gorkha : dans ce malheur nous avons eu de la chance car tous nos boursiers, à part Uttam qui est toujours hospitalisé, sont sains et saufs. Par contre toutes les maisons où ils habitent sont endommagées. Celles qui sont encore debout sont tellement fissurées, qu’elles ne sont plus fiables pour y habiter. Ils ont eu une petite aide du gouvernement mais ce n’est pas suffisant. Sanjaya leur a dit de le prévenir s’ils manquent de nourriture et leur a recommander d’être prudents. Nous allons regarder ensemble comment les aider rapidement car leur condition matérielle est désastreuse.

05.05.2015 : Sanjaya, avec des amis et des ex-parrainés du programme PCH (Reema, Parbhat, Ram et Suraj), ont cuisiné puis offert un repas aux personnes sinistrées de Panauti. Des sacs de riz ont été distribués à ceux qui ont tout perdu avec la destruction de leur maison. Un peu de réconfort a été apporté aux enfants qui ont reçu des friandises (voir photos). Il a également contacté tous les autres jeunes, qui vivent plus la plupart à Katmandou. Ils sont tous sains et saufs, pour nous c’est un  grand soulagement.

04.05.2015 : Toutes les familles des Alsacian’s boys de Laprak sont sauvés. Suman (Ethic Himalaya) nous a envoyé des photos des maisons familiales de Dhan, Dhan Prasad, Shree ainsi que la sienne. Toutes sont détruites partiellement par le tremblement de terre.

03.05.2015 : La maman de Dhan Prasad est sauve mais, vu son état de santé, elle a été transportée par hélicoptère à l’hôpital de Pokhara. Les grands projettent d’acheminer des vivres et des tentes par minibus jusqu’à Baluwa et ensuite par porteurs jusqu’à Lapark. Il y a toujours des répliques…

02.05.2015 : Une réplique d’une amplitude de 5,1 avec pour épicentre le village de Barpak (district de Gorkha) a eu lieu à 11h30 locale ce matin.

01.05.2015 : Purusotam Aryal et sa famille sont sains et saufs. L’école des Kamis de Gorkha a tenu bon, seule la nursery est quelque peu endommagée alors que nombre d’autres écoles sont détruites. Le collège Mahendra Jyoti dont nous avions financé une partie de la construction a bien résisté mais les écoles sont toujours fermées. On en est encore à la recherche de victime.

30.04.2015 : Les nouvelles sont catastrophiques. Gorkha est sur l’épicentre du séisme. Les villages dans le district de Gorkha sont tous sévèrement touchés. L’accès à ces villages est très difficile et les secours ne peuvent intervenir. Les grands veulent organiser l’acheminement de tentes et de nourriture mais le temps n’est pas de la partie et les hélicoptères ne peuvent voler. Les gens sont sur la colline sous des abris de fortune. Nous avons débloqué une aide d’urgence pour Laprak. De bonnes nouvelles de Yam, Ganga, Ishara, Manjita et Nirmala nous arrivent. Sanjaya a pu être joint au téléphone. La communication n’était pas très bonne, mais nous avons pu avoir quelques échanges. L’école de Ahale est fissurée et les habitants n’ont plus de maisons. Sharada, la directrice de l’école est elle aussi saine et sauve. Sanjaya va faire un premier bilan en s’appuyant sur les informations qu’il a pu collecter, avant de se rendre sur place, s’il le peut dans les prochains jours.

29.04.2015 : Durant la nuit, le docteur Badri Maskey a envoyé un courriel. Il est vivant ! Sa famille est indemne. Il dit que Gorkha a beaucoup souffert. Ceci est confirmé par Sanjaya qui nous informe que les maisons de nos boursiers sont toutes endommagées ainsi que les habitations des Kamis. Les enfants par contre sont sains et saufs. Cependant il n’a pas pu en contacter trois pour l’instant. Des dommages également pour certains bâtiments scolaires. Dans le district de Panauti 450 personnes sont portées disparues. Sanjaya a pu avoir des nouvelles des jeunes que nous avons soutenus : tous sont sains et saufs à part Uttam qui a été transporté par hélicoptère à l’hôpital de Pokhara.

28.04.2015 : Sanjaya est vivant ! Nous avons pu le joindre par téléphone. Toute sa famille va bien, mais ils dorment dehors par crainte des répliques. La maison des enfants de Panauti est endommagée mais les dégâts sont globalement moindres qu’à Katmandou. Des nouvelles de Gorkha : Parbati, Lila didi et les familles sont sauves. Kabita par contre a perdu deux neveux dans cette catastrophe. Les gens sont tous dehors car la terre tremble encore… l’électricité est coupée et la vie s’organise difficilement.

27.04.2015 : Au milieu du chaos, l’arrivée des premiers secouristes étrangers donne un peu d’espoir, car les équipes de recherches népalaises ont bien du mal à faire face. Les autorités avouent leur impuissance. Dans le centre de Katmandou des réfugiés par milliers se regroupent sous des tentes dans des camps de fortune, livrés à eux-mêmes.

26.04.2015 : Très vite les essais de contacts portent des fruits et on apprend que notre ami Dhan Prasad est sain et sauf. Il annonce 3 morts au village de Laprak mais la nouvelle tombe : le village est détruit à 90% et d’autres village aux alentours également car l’épicentre se situe dans cette région ! Dans la foulée on apprend que Itta, Bhavi, et leurs familles sont vivants.

25.04.2015 : Un violent séisme de magnitude 7,9 a ébranlé le Népal ce samedi matin. Le bilan provisoire est extrêmement lourd.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :